Dakar d’avril suivi de Sanary, autour

Recueil de poèmes

Une langue musicale, proche de l’oralité, pour donner littéralement à voir, sentir, écouter Dakar et l’île de Gorée. La vie qui y bat, singulière sous les pieds dansés ou les soleils apprivoisés.

De Sanary, des sensations sourdes et rapprochées, comme écoutées dans un coquillage tandis que l’enfance n’est jamais très loin.

 

Extraits

Dakar d’avril
« Afrique au soleil de souffre/sur la mer hématite/et l’ombre noire des rochers fossilisés/couverts découverts/polis dépolis/par l’écume argent »

Sanary
« Aux Roches rouges/mer en clapots durs/arythmiques et drus//avant de plonger/cri serré/dans cet acier »

 

Éditions L’Harmattan
80 pages
2008
11 €

Anne Lauricella-poésie contemporaine- éditions l'harmattan-afrique-poésie afrique- dakar-magali cazot-peinture-portrait