Culturl.rcf

avril »  Anne Lauricella a publié « Tout ce qu’elle croit » chez Buchet Chastel. C’est un récit très bien écrit, en 3 parties, avec trois univers, atmosphères et styles différents.
La première partie s’appelle « Croix », peut-être parce que l’héroïne fait son chemin de croix. Les chapitres ont pour titres, par exemple « elle croit être » ou « elle croît». Ils racontent en délicatesse une petite fille fusionnelle avec un père tout aussi fusionnel mais dévastateur.
Dans la deuxième partie, « Inventaire », elle décrit les différents endroits où elle a vécu pendant son enfance. Les descriptions sont remarquables de précision, les pièces et les objets prennent vie autour de nous. Anne Lauricella a la mémoire du détail dans son récit.
La dernière partie a pour titre « Armoire ». Elle est constituée de courts chapitres, relatant des souvenirs, comme quand on ouvre des tiroirs oubliés et que les souvenirs refont surface. On voit de loin défiler des instants de vie de famille, souvent heureux. L’héroïne se réapproprie son enfance et ses souvenirs.
Anne Lauricella a écrit un très beau roman, c’est un coup de cœur.   » (notice publiée sur Instagram le 9 avril 2020).